Alerte dans les orangeraies – Le syndrome de mort brutale des agrumes fait son apparition en Tunisie

orangersEn Tunisie, plusieurs centaines d’arbres sont aujourd’hui sous la menace d’un virus qui provoque la mort des orangers ou des citronniers touchés.

Cette maladie, la « Tristeza des agrumes », a été observée au Cap Bon, surtout dans le triangle Bouargoub, Soliman, Béni Khalled. Une stratégie de lutte contre cette maladie est en cours de déploiement au niveau du ministère de l’Agriculture.

« Tristeza » est le nom de ce syndrome de la mort brutale des orangers et des mandariniers. Cette maladie, d’origine asiatique, a fait des milliers d’arbres décimés à travers le monde.
Le vecteur principal de la Tristeza est le puceron brun. Le nom scientifique commun de cette maladie est le Citrus Tristeza Virus (CTV).

Parmi les autres vecteurs de cette maladie, on peut citer la greffe de greffons déjà contaminés et l’utilisation de matériaux contaminés. La seule solution contre cette maladie virale consiste à limiter son extension et arracher les arbres malades.

Pour l’anecdote, le nom « Tristeza » vient d’un terme portugais qui signifie « Tristesse ». Il a été utilisé au Brésil après une épidémie qui avait ravagé orangers et citronniers dans les années trente.

Commentaires:

Commentez...