Poursuivie par Sihem Badi, Marwa Maalaoui voit sa peine commuée en une amende de 100 dinars

Marwa MaalaouiIl aura fallu attendre le départ de Sihem Badi du ministère des Affaires de la femme et de la famille pour que la peine de la jeune Marwa Maalaoui soit «allégée». Simple coïncidence ? Hasard des choses ? En tout cas, Marwa Maalaoui, 20 ans, et condamnée à trois mois de prison ferme pour diffamation suite à une plainte de Sihem Badi a vu sa peine commuée en une amende de 100 dinars.

La Cour d’Appel de Tunis a, en effet annulé l’ancien verdict prononcé le 9 octobre dernier par le Tribunal suite à l’appel de la jeune fille. Elle a de nouveau comparu, hier et l’étudiante a écopé d’une amende de 100 dinars pour avoir «osé» brandir une pancarte portant un slogan jugé diffamatoire par l’ex-ministre lors d’une manifestation tenue le 27 mars 2013 devant le siège du ministère de la Femme.

Commentaires:

Commentez...