Les magistrats ont observé, aujourd’hui, une grève

magistrats2

Le bureau exécutif de l’Association des Magistrats Tunisiens a appelé les juges à observer une grève ce jeudi 7 novembre 2013 en signe de protestation contre la non-satisfaction de leurs revendications par le pouvoir exécutif. En effet, l’AMT réclame la révision des nominations de juges, faites par le ministre de la justice Nadhir Ben Ammou.

Notons que ces nominations ont été effectuées par le ministre de la Justice, la veille de l’Aid El Idha, précisément le lundi 14 octobre, elles concernent deux membres de l’instance provisoire de l’ordre judiciaire et les postes touchés sont ceux du Tribunal Foncier, de la présidence du Tribunal de première instance de Tunis et de la présidence de certaines Chambres de la Cour de Cassation.

Ces décisions ont été vivement contestées par les magistrats qui les considèrent comme une violation directe des prérogatives de l’Instance.

Commentaires:

Commentez...