Report du procès des trois policiers accusés d’avoir violé «Meriem»

Coupable d'avoir été violée (photo - michel-lafon.fr)Le procès des trois policiers, accusés du viol de «Meriem», la jeune fille qui se trouvait à bord de son véhicule avec son fiancé, une nuit de septembre 2012, devait s’ouvrir aujourd’hui, jeudi 3 octobre 2013, mais a été reporté au 4 novembre prochain.

On se rappelle tous de cette affaire qui avait défrayé la chronique puisque la victime avait été alors accusée, elle et son fiancé, d’atteinte à la pudeur. Les accusations contre elle, avaient été par la suite, classées en novembre 2012 alors que les trois policiers avaient été déférés devant le juge, deux pour viol avec usage de la force, le troisième pour extorsion et corruption.

Le couple avait été surpris par une patrouille de policiers dans leur voiture. La jeune fille, violée par deux policiers alors que son fiancé faisait l’objet d’une tentative de corruption par le troisième agent de police. Emmenés au poste, les victimes ont tenu bon pour introduire une action en justice contre leurs agresseurs alors que ces derniers les accusaient d’atteinte à la pudeur prétextant les avoir surpris dans une «position immorale».

Le juge décidera finalement de les inculper et le report de leur procès est en rapport avec l’expertise médicale de la victime qui n’est toujours pas prête, selon RFI.

Commentaires: