Essebsi présidentiable !

Béji Caïd Essebsi - photo (timeslive.co.za-Reuters)Qu’est-ce qui a poussé M. Béji Ciaed Essebsi à annoncer ce soir sur le plateau de Nessma sa détermination à se présenter aux prochaines élections présidentielles ? En tous les cas, sa volonté est claire.

A la question qui lui était posée, M. Béji Caied Essebsi a marqué un temps d’arrêt, comme pour réfléchir, avant de clamer clairement son intention de se présenter aux présidentielles.

Il a justifié sa position par l’appel du devoir estimant que la Tunisie a aujourd’hui besoin de recouvrer son prestige.

Il a insisté sur le fait qu’il défendrait les intérêts de la Tunisie jusqu’à la fin avant de dire que l’Etat passe avant les partis politiques et avant les intérêts privés et étriqués.

Pour analyser cette annonce, il faut dire qu’elle va provoquer un réel remue-ménage sur la scène politique tunisienne pour diverses raisons. Tout d’abord, le projet de constitution actuellement en discussion dispose que l’âge maximum pour un candidat à la présidence de la république est de 75 ans, alors que M. Béji Caied Essebsi en a aujourd’hui 86 ! C’est dire que tous ses adversaires vont tout faire pour faire adopter cet article de la constitution dans le but de lui barrer la route.

Ensuite, et en ce qui concerne les alliés, il est évident que M. Béji Caied Essebsi semble prendre ses distances avec le parti Joumhouri de Néjib Chebbi qui paraît capable de s’aligner sur les désidératas d’Ennhdha avec laquelle il s’était allié auparavant sous l’ancien régime. Cette annonce aurait pour but soit d’écarter Joumhouri de « l’Union pour la Tunisie », par ailleurs très critique envers ses alliés qui ont refusé de participer au dialogue national, soit au contraire, de le rappeler à l’ordre dans la mesure où il semblait qu’il y avait un accord tacite sur le candidat aux présidentielles, et qui serait Ahmed Néjib Chebbi.

Bref, cette annonce est un vrai pavé dans la mare qui va certainement secouer pas mal de monde notamment les alliés de Nida Tounès afin qu’ils puissent déterminer définitivement leurs positions soit en s’alliant dans un front démocratique, soit en se rapprochant d’Ennahdha qui pourrait jouer la carte Chebbi!

Commentaires:

Commentez...