En passe de licencier 1700 agents… Tunisair dans l’attente de la réaction des syndicats !

TunisairDans le cadre d’un vaste programme « d’assainissement social », Tunisair compte licencier 1700 agents durant la période 2013-2014, soit 20% de ses effectifs évaluées à 8500. C’est ce qu’a annoncé, hier le PDG de Tunisair, Rabah Jrad lors d’une conférence de presse au Palais du gouvernement à la Kasbah.

L’adoption d’une telle décision, a, semble-t-il fait l’objet d’une étude minutieuse avant d’être adoptée par le conseil d’administration de la compagnie et par les autorités de tutelle sachant que Tunisair se débat dans un déficit chronique depuis des lustres.

Le licenciement de 20% des effectifs permettrait «d’alléger les charges financières de la compagnie», souligne le PGD de Tunisair qui a mis en exergue l’énorme charge pesant sur la compagnie aux 8500 salariés.

En 2011, Tunisair a accusé de 134 MD alors qu’en 2012, les pertes de la compagnie sont évaluées à 83 MD. L’objectif premier de la compagnie étant de rééquilibrer ses comptes, et de renforcer sa compétitivité notamment par rapport à d’autres compagnies étrangères qui emploient un effectif moindre pour un plus grand nombre d’appareils.

Le PDG de Tunisair a passé en revue toutes ces difficultés et averti que la compagnie avait un besoin urgent de «40 millions de dinars à travers des crédits auprès de la trésorerie de l’Etat, pour exécuter son programme d’assainissement, décidé par une commission technique et dont le coût est estimé à 300 millions de dinars».

La partie syndicale n’a pas encore dit son mot sur la question, mais nul doute qu’un bras de fer va s’engager entre la direction et elle au sujet de ces licenciements. Et ce ne sont pas les résultats enregistrés au cours du premier trimestre 2013, et l’augmentation du nombre des voyageurs (4,4% par rapport à 2012) qui vont aplanir les différends de sitôt.

Commentaires:

Commentez...