Saisie d’armes électriques à haute tension

shocker electrique (photo - armurerie pascal)Toutes sortes d’armes ont fait leur apparition depuis la révolution. Des armes auparavant réservées aux seuls services de sécurité mais aussi des armes d’un nouveau genre. Les canifs, poignards, bombes lacrymo, aérosols, ne sont plus que des gadgets devant l’émergence d’autres armes beaucoup plus persuasives voire dangereuses. A ce titre, les kalachnikovs, fusils de chasse et autres pistolets tiennent le haut du pavé.

Mais une nouvelle arme commence à susciter l’intérêt des trafiquants et autres délinquants. Il s’agit du shocker, une sorte de taser en beaucoup plus puissant et virulent. Rien que pour le début de ce mois d’avril, les services de douanes auraient saisi 150 armes d’autodéfense électroniques de type shockers dans la région de Nabeul, rapporte TAP.

Le shocker est une sorte de poing électrique, pouvant dégager des décharges électriques à très haute tension de quoi paralyser la victime. Et dans certains cas, elle peut même devenir mortelle. Le shocker est d’ailleurs très utilisé en Europe… par les délinquants.

En Tunisie, les shockers sont encore méconnus mais si l’on se base sur les récentes saisies, il y a de quoi s’inquiéter de la prochaine diffusion de ce type d’arme d’autant plus que son prix est très abordable.

Commentaires:

Commentez...