Marzouki aime les prédicateurs islamistes, pas les journalistes anti-islamistes

Nabil Al Aouadhi (Photo - Islam TV)Un autre prédicateur islamiste (encore un diront certains !) est en Tunisie. Depuis vendredi, le célèbre Nabil Al Aouadhi est, en effet parmi nous pour, selon toute vraisemblance, lancer un vaste programme d’apprentissage du Coran. C’est ce qui explique sa tournée au cours de laquelle il a ratissé tout le pays de Zarzis en passant par Sfax, Sousse et Tunis.

Invité par l’association Al-Furqan pour l’apprentissage du Coran, le prédicateur wahhabite koweïtien a débuté sa visite à Tunis où il a été accueilli, vendredi par Imed Daimi, chef du cabinet présidentiel. Un accueil qui a enflammé les réseaux sociaux d’autant plus que Nabil Al Aouadhi a chaleureusement remercié le président Moncef Marzouki pour lui avoir facilité la venue.

Il y a une semaine, le journaliste égyptien Mahmoud Abderrahim, connu pour ses position anti-islamistes, avait pourtant été interdit de visiter notre pays et ceci malgré les multiples demandes et les démarches effectuées auprès des autorités consulaires tunisiennes.

Concernant le cas de Nabil Al Aouadhi, il faut savoir que le cheikh koweïtien a déjà été arrêté dans son pays. En août 2011, le ministère koweïtien des Affaires religieuses lui avait interdit en effet de donner tout prêche public pour une période de 4 mois pour avoir critiqué le régime syrien bien qu’il soit surtout célèbre pour ses leçons d’Islam diffusées sur Internet.

Mais la véritable question ne réside pas dans le passé controversé ou non du prédicateur, mais dans cette «lumineuse idée» qu’a eue Imed Daimi, représentant le président de la République d’aller l’accueillir à l’aéroport. Nabil Al Aouadhi n’est ni une personnalité politique ni un représentant officiel du gouvernement de son pays !

Après Tunis, le prédicateur s’est envolé vers Zarzis où sa tournée d’inspection à démarré. A l’aéroport, il a été accueilli par des petites filles en hijab.
A Sfax, à Sousse et partout où il est passé, il a lancé ses prêches en faveur du port du hijab et raconté ses histoires religieuses.

Demain, il doit donner une conférence à la mosquée de Carthage !

Commentaires:

Commentez...