Interpol demande l’arrestation et l’extradition de Saïda Agrebi

Après avoir réactivé le mandat d’amener international émis contre Saida Agrebi, le bureau d’Interpol à Tunis a officiellement demandé au bureau d’Interpol à Ankara d’intervenir pour arrêter Saïda Agrebi, actuellement en Turquie et de l’extrader vers la Tunisie.

C’est ce que vient d’annoncer sur les ondes de la radio Mosaique FM, le conseiller auprès du ministre de la Justice, Faouzi Jaballah, ajoutant que le gouvernement turc devrait procéder à l’arrestation de Saïda Agrebi avant que celle-ci ne quitte le territoire turc.

L’ancienne présidente de l’organisation tunisienne des mères, Saida Agrebi, en fuite depuis août 2011, s’est rendue en Turquie où elle a participé au sommet des politiques sociales et de la famille et a reçu un prix en tant que vice-présidente de l’Organisation Mondiale de la Famille.

Commentaires:

Commentez...