Mort de Ben Laden: les Frères Musulmans exigent le retrait US de l’Irak

Issam Al Aryén, porte parole des Frères MusulmansL’annonce de l’assassinat du Chef d’Al Qaida, Oussama Ben Laden, a soulevé des réactions partout dans le monde. Cette mort du prétendu cerveau des attentats du 11 septembre 2011 est vue comme « une victoire » par Georges W.Bush, l’ex-président US alors que son successeur, Barack Obama, voit cette mort de Ben Laden comme « une justice ». Justice, un mot qui est revenu très souvent pour qualifier cette nouvelle. D’ailleurs, des centaines, voir des milliers d’américains, se sont regroupés devant le siège de la Maison blanche pour « fêter » la mort de celui qui les a traumatisés, il y a un peu moins de 10 ans.

Le premier Ministre britannique, David Cameron, parle d’un grand soulagement pour les peuples du monde entier, mais souligne que cette mort de Ben Laden ne signe pas la fin de la menace que représente le terrorisme extrémiste. Il a même mis en garde Interpol contre la possibilité d’un risque terroriste plus élevé désormais. Que ce soit en Espagne, en Allemagne, en Russie, au Japon, en Nouvelle Zélande, ou même au Vatican, la mort de Ben Laden est considérée comme une bonne nouvelle.

Dans les pays arabes et musulmans, cette nouvelle a été accueillie d’une façon mitigée. Le président Turc, Abdullah Gül a déclaré avoir accueilli la nouvelle avec « grande satisfaction », alors que le Yémen s’est félicité de « cette victoire qui marque le début de la fin du terrorisme ». Le président afghan, Hamid Karzaï, préfère, lui, redorer le blason de son pays, trop souvent associé au terrorisme et à Al Qaida, en déclarant que « Ben Laden tué au Pakistan prouve que la source du terrorisme n’est pas en Afghanistan ».

De leur côté, les Frères Musulmans ont réagi à la nouvelle de la mort de Ben Laden en menaçant directement les Etats-Unis et en leur rappelant que c’est au nom du « combat contre Al Qaida et Ben Laden » qu’ils ont justifié leurs invasions de l’Irak et de l’Afghanistan. De ce fait, les USA devraient se retirer le plus tôt possible de ces deux pays sinon les Frères Musulmans réagiront d’une manière « assez violente ».

Commentaires:

Commentez...