Mediapart lance sa plateforme FrenchLeaks et suit les pas de Wikileaks

Le site d’information français Mediapart fête ses trois années d’existence d’une manière assez particulière. En effet, il vient d’annoncer l’ouverture de sa propre plateforme de diffusion d’informations « sensibles ». Une sorte de clone de Wikileaks. D’ailleurs, son appellation y ressemble fortement puisque cette plateforme a pour nom FrenchLeaks.

Mediapart invite donc les citoyens à transmettre des documents qui pourraient intéresser les journalistes, via un espace sécurisé. L’informateur aura donc la garantie de rester anonyme, s’il le désire évidemment. C’est donc un sorte d’alliance entre journalistes et citoyens que propose Mediapart.

D’ailleurs, FrenchLeaks met déjà à disposition du public les documents ayant servi aux enquêtes de Mediapart sur l’affaire Bettencourt ou encore l’affaire Karachi, deux dossiers ultra sensibles pour le président Sarkozy et son gouvernement.

Lancé il y a trois ans maintenant, le site d’information Mediapart compte 50.000 abonnés payants et compte bien poursuivre sa mission d’exploration et de décryptage des dossiers d’actualité.

Commentaires:

Commentez...