Sarko a un secret, Khadafi le connait…

Critiquée de toutes parts pour ses prises de position et sa passivité face aux révolutions qu’ont vécues la Tunisie et l’Egypte, la France a décidé de prendre les devants concernant la situation en Libye. Elle a été, ce matin, le premier pays à reconnaître le Conseil National de Transition (CNT) comme étant le seul « représentant légitime du peuple libyen ». La France pense même envoyer un ambassadeur à Benghazi, le siège de la contestation au colonel Khadafi.

Face à cette prise de position française, Mouamar Khadafi n’a pas tardé à réagir. Et le moins qu’on puisse dire c’est que sa réaction a été tout aussi surprenante qu’incroyable. En effet, via son agence officielle Jana, le régime libyen a déclaré que Khadafi menaçait de révéler un « grave secret » sur Nicolas Sarkozy. Un secret qui pourrait entraîner sa chute. Ce secret aurait un lien avec le financement de sa campagne électorale.

Difficile de savoir si Khadafi bluffe ou s’il a réellement un secret à dévoiler pour « se venger » de la décision de Sarkozy de reconnaître le CNT. Mais ce qui est sûr, c’est que cet effet d’annonce de Khadafi a réussi à attirer l’attention de toute la planète et notamment la France.

D’autre part, un responsable du ministère des affaires étrangères libyen est allé lui aussi de ses menaces envers la France en déclarant, toujours à l’agence Jana, que La Libye envisageait sérieusement de rompre ses relations diplomatiques avec la France et ce, en raison de « l’intervention dommageable de la France dans les affaires intérieures libyennes ».

Aucune réponse n’est venue de l’Elysée pour l’instant. La France s’est seulement contentée de mettre en avant le fait qu’elle est le premier pays du monde à ne plus considérer Khadafi comme étant le représentant légal du peuple libyen.

Commentaires:

Commentez...