Accueil et Accueil !


Ceux qui ont été invités à la résidence de Son Excellence M. l’Ambassadeur de France en Tunisie, à La Marsa, à l’occasion de la tenue des Premières Journées Audiovisuelles de Tunis, ne se sont pas fait priés pour se réunir avec de grandes figures des Arts et des Lettres et autres artistes et notables penseurs français. Les multiples salles de la résidence n’ont que difficilement contenu les nombreux convives, venus aussi pour assister à la cérémonie de remise des insignes de l’ordre culturel français à quelques célèbres noms du paysage littéraire et plastique en Tunisie. Cérémonie présidée par le premier ami de la Tunisie, le Ministre Francais de la Culture et de la Communication, M. Frédéric Mitterrand qui a chaleureusement souhaité la bienvenue à tous les présents et exprimé toute son amitié pour ce pays et ses penseurs.

Un accueil des plus bienveillants à tous, avec à la clef, un sympathique et copieux buffet dont se sont régalés les centaines de convives.

Seulement, et à l’opposé de tout cela, lundi 25 octobre en fin d’après-midi, à l’occasion de la remise du prix «Ambassade de France en Tunisie» pour la meilleure réalisation d’un espoir de la sphère audiovisuelle et cinématographique, décerné faut-il le rappeler à notre «compatriote» Hafsia Harzi, personne n’est venu accueillir M. Frédéric Mitterrand à son arrivée au Théâtre Municipal de Tunis où a eu lieu cette cérémonie, et nous n’avons pas vu quelqu’un des JCC ou autre accompagner notre hôte… ?

Deux situations pour le moins «étonnantes», voire drôles à justifier : la première où un monde fou a envahi ladite résidence et la seconde où à peine quelques noms du paysage culturel local ont pris la peine de se déplacer et de rendre la même à nos hôtes !

La faim culturelle ne peut jamais l’emporter sur la faim physiologique…

Commentaires:

Commentez...