Tunisie : Les magistrats auront leur clinique !

A l’heure où les magistrats décrétaient la grève générale pour dénoncer la détérioration des conditions sanitaires et sociales du secteur, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi annonçait une série de mesures au profit de ces magistrats.

Lors d’une séance de travail, tenue ce vendredi 20 novembre 2020, avec le ministre de la Justice, Mohamed Boussetta, six mesures ont été prises au profit du corps des magistrats.

La plus importante est celle relative à la création d’une commission au sein du ministère de la Justice chargée de réviser, en collaboration avec les structures professionnelles représentant les magistrats, la loi organique régissant la mutuelle des magistrats.

Deux mois ont été fixés pour amender cette loi de manière à l’adapter aux attentes matérielles et morales du corps des magistrats, rapporte l’agence TAP.

Il a été, également, décidé de charger le ministre de la Justice et le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Infrastructure de mener une étude pour la mise en place d’une clinique au profit des magistrats, de leurs familles et des fonctionnaires des tribunaux.

Le ministre de la Justice a été, également, chargé de former trois commissions pour présenter des projets relatifs à la loi organique sur les magistrats, la loi organique sur l’inspection générale et la loi organique sur les prisons.

Les trois autres mesures sont en relation avec la lutte contre pandémie de coronavirus, comme la désinfection des tribunaux et le renforcement de la sécurisation des tribunaux, en respectant le protocole sanitaire.

Commentaires:

Commentez...