Soupçons de corruption : « I Watch » appelle à la levée de l’immunité de deux magistrats

L’Organisation « I Watch » a appelé le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à lever l’immunité de deux magistrats en raison des soupçons de corruption qui pèsent sur eux et qui ont notamment été évoqués au sein du parlement.

Les deux magistrats concernés sont, selon « I Watch », le premier président de la Cour de cassation Taïeb Rached et l’ancien procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis, Béchir Akremi.

Dans ce contexte, « I Watch » s’est dite préoccupée par ces soupçons de corruption qui pèsent sur les deux magistrats et qui font l’objet de multiples commentaires sur les réseaux sociaux compte tenu de la sensibilité des postes occupés par ces deux magistrats.

L’Organisation exhorte ainsi le CSM à statuer, dans les plus brefs délais, sur les demandes de levée d’immunité des deux magistrats concernés et à inciter les juges à accélérer le traitement des affaires dans lesquelles, des personnalités publiques et de hauts responsable d’Etat seraient impliqués.

Commentaires:

Commentez...