Covid-19 : Les essais d’un vaccin chinois suspendus au Brésil après un « incident grave »

Les essais cliniques d’un candidat vaccin chinois contre le coronavirus, CoronaVac, ont été suspendus au Brésil après un « incident grave » constaté chez un volontaire, a annoncé, dans la soirée de lundi 9 novembre 2020, l’autorité sanitaire du Brésil.

L’incident a eu lieu le 29 octobre, confirme l’Agence de vigilance sanitaire (Anvisa) dans un communiqué sans donner plus de détails sur ce qui s’est passé, mais a indiqué que ce type d’incidents pouvaient inclure la mort, des effets secondaires potentiellement fatals, une invalidité grave, une hospitalisation et d’autres « événements cliniquement significatifs ».

Ce vaccin était en cours de développement par la société biopharmaceutique chinoise Sinovac et au Brésil, il était produit par l’Institut Butantan de Sao Paulo, l’organisme public qui coordonne les essais vaccins dans ce pays.

Le laboratoire chinois Sinovac Biotech doit apporter plus de précisions mais s’est dit confiant dans la sûreté de son vaccin expérimental. « Nous sommes confiants dans la sûreté du vaccin », a déclaré Sinovac dans un communiqué, affirmant que l’incident en question était « sans rapport » avec le vaccin.

Le vaccin CoronaVac a déjà suscité la controverse au Brésil, où le président Jair Bolsonaro a jeté le doute sur son efficacité prospective et semé la confusion le mois dernier en le rejetant publiquement, alors que son ministre de la Santé, Eduardo Pazuello, avait accepté d’acheter des doses de CoronaVac produites localement par Butantan.

A noter que ce coup d’arrêt pour le CoronaVac est survenu le jour où le géant pharmaceutique américain Pfizer a annoncé que son vaccin contre le coronavirus avait atteint une efficacité de 90%.

Commentaires:

Commentez...