Tunisie : Makhlouf fustige la fermeture des mosquées !


Encore une fois, le président de la Coalition al-Karama fustige les décisions du gouvernement portant notamment sur la suspension des prières dans les mosquées.

Seifeddine Makhlouf a sévèrement critiqué les dernières décision de la présidence du gouvernement, affirmant que les mosquées appliquent rigoureusement les protocoles sanitaires.

« La facilité dans la prise de décision concernant la fermeture des mosquées est humiliante, qu’on cesse de ridiculiser les mosquées », a-t-il posté.

Sauf que le communiqué de la présidence du gouvernement ne cite pas la fermeture des mosquées, mais seulement la suspension des prières pendant deux semaines.

A l’aube de ce jeudi 29 octobre, la présidence du gouvernement a annoncé une batterie de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus. Le communiqué détaillant ces nouvelles dispositions ne précise pas en revanche la date de leur entrée en vigueur.

  • Couvre-feu dans tous les gouvernorats , du lundi au vendredi de 20h à 5h et le weekend de 19h à 5h
  • Interdiction des déplacements entre les gouvernorats, sauf pour les cas exceptionnels, et sauf étudiants
  • Suspension des cours dans les écoles, les collèges et les lycées jusqu’au dimanche 8 novembre
  • Poursuite de l’horaire administratif exceptionnel jusqu’au 15 novembre prochain
  • Arrêt des cours dans les universités publiques et privées pendant deux semaines et l’adoption des cours à distance.
  • Fermeture des cafés et des restaurants à partir de 16h, avec le respect de la capacité d’accueil ne dépassant pas les 30% dans les espaces fermés et 50% dans les espaces ouverts.
  • Interdiction de toutes les manifestations publiques et privées du vendredi 30 octobre au dimanche 15 novembre 2020.
  • Interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes dans les lieux publics sauf dans les transports en commun.
  • Suspension des prières dans les mosquées jusqu’au 15 novembre.

Commentaires:

Commentez...