Prise d’assaut du service de Réa : Le médecin agressé témoigne !

Le médecin du service des urgences de l’hôpital de la Rabta, Issa Darraji, a évoqué les détails de son agression, dans la nuit du 23 au 24 octobre 2020, par la famille d’un patient décédé au service de réanimation.

Intervenu ce lundi 26 octobre 2020 sur Mosaique fm, le médecin a expliqué que le patient avait 94 ans et souffrait de maladies chroniques, et que les efforts des médecins du service de réanimation n’ont pas réussi à le sauver.

Lors de l’annonce du décès à la famille, Dr Darraji a été attaqué par plus de 10 personnes, hommes et femmes, qui ont refusé de soumettre le défunt à un test de coronavirus avant la remise de son corps.

Les membres de la famille du défunt ont agressé le médecin avant d’entrer de force dans le service de réanimation, de détruire du matériel médical et de sortir le corps de leur père par la force, malgré les tentatives du staff médical et paramédical.

Hier, l’Organisation tunisienne des jeunes médecins a appelé le ministère de la Santé à assumer ses responsabilités en matière de sécurisation des services d’urgence, notamment dans les circonstances actuelles à travers la garantie des ressources humaines et matérielles suffisantes et ce en coordination avec le ministère de l’Intérieur, afin d’assurer le bon fonctionnement des urgences et de protéger le cadre médical et paramédical ainsi que les ouvriers contre d’éventuelles agressions.

Dans un communiqué, l’organisation a indiqué L’organisation a appelé la direction générale de l’hôpital de la Rabta à poursuivre les assaillants en justice, faisant savoir que cette agression a entraîné de graves atteintes corporelles à un médecin et à une infirmière.

Commentaires:

Commentez...