Tunisie – Coronavirus : Les conditions des cliniques privées pour appliquer la tarification fixée par l’Etat

Les cliniques privées sont disposées à appliquer la tarification qui sera fixée par l’Etat si ce dernier décide de prendre en charge les frais de traitement des malades atteints de coronavirus dans le secteur privé et une fois la capacité des hôpitaux publics épuisée ». C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi 22 octobre 2020, Boubaker Zakhama, président de la chambre syndicale des cliniques privées.

Dans une déclaration à l’agence TAP, il a tenu à rappeler que la crise sanitaire a eu des répercussions importantes sur les cliniques privées dont les recettes ont enregistré une baisse de 80% en raison du report de plusieurs actes chirurgicaux et l’absence de patients étrangers, soulignant que cette crise exige des concessions de la part de toutes les parties.

Boubaker Zakhama a également rappelé que le secteur privé s’est toujours tenu prêt à soutenir les hôpitaux publics dans la lutte contre le Covid-19. Un rappel qui fait suite à l’intervention du chef du gouvernement, Hichem Mechichi.

Ce dernier a indiqué, dimanche dernier, que l’État peut recourir à la décision de faire appel aux cliniques privées pour accueillir les patients Covid-19 dans le cas où la situation sanitaire l’exige, précisant que l’État prendra en charge tout patient qui n’a pas trouvé de lit de réanimation dans les hôpitaux publics et qui est dirigé vers une clinique privée.

Les cliniques privées ont d’ailleurs été épinglées pour les frais de traitement du coronavirus. Selon Faouzi Charfi secrétaire général de l’Union des médecins spécialistes libéraux (UMSL), les frais de traitement de la maladie de la Covid-19 couteraient au moins 45 mille dinars par patient dans les cliniques privées.

Faisant le calcul, il a affirmé que pour les cliniques, un jour de réanimation coûte en moyenne 3 mille dinars, ce qui fait qu’une quinzaine de jours de traitement et de réanimation seront facturés plus de 45 mille dinars. Il a appelé dans ce sens la présidence du gouvernement à prendre en charge les frais d’hospitalisation des patients même dans les cliniques privées.

Commentaires:

Commentez...