Tataouine : Négociations entre le gouvernement et la coordination d’El Kamour

Nouveau rebondissement dans le dossier du blocage de la production dans les champs pétroliers.

Des négociations directes ont démarré, ce mercredi 7 octobre, au siège du gouvernorat de Tataouine, entre une délégation gouvernementale et des membres de la coordination du sit-in d’El Kamour, en présence de deux députés de la région, de représentants des organisations nationales et nombre d’experts et de hautes compétences originaires de Tataouine.

Le représentant du ministère des affaires sociales et porte-parole au nom de la délégation gouvernementale, Moncef Achour s’est dit optimiste quant au démarrage positif des négociations qui portent sur les questions du développement dans la région et tous les points de l’accord d’El Kamour signé par le gouvernement le 16 juin 2017.

De son côté, le porte-parole de la coordination du sit-in d’El Kamour, Tarek Haddad a souligné les difficultés enregistrés lors de démarrage de cette session, affirmant qu’il demeure optimiste quant à la volonté de toutes les parties à réussir ces négociations et à parvenir à des solutions radicales notamment en ce qui concerne la question de recrutement de 1500 jeunes dans les sociétés pétrolières opérant dans le désert et l’octroi d’une somme de 80 millions de dinars pour le lancement du fonds d’investissement et de développement à Tataouine.

Commentaires:

Commentez...