Tunisie : La rage perd du terrain

La rage est-elle en voie d’extinction en Tunisie ? Selon la direction des soins de santé au ministère de la Santé, aucun cas de rage n’a enregistré chez les humains, en 2020.

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la rage, qui correspond au 28 septembre de chaque année, la direction des soins de santé a indiqué que la Tunisie n’a enregistré que deux cas de rage chez deux citoyens en 2019, tandis que la maladie a touché 360 animaux.

Pour comparaison, plus de 300 cas de rage et 3 décès de personnes infectées avaient été enregistrés en 2014, contre 171 cas et 6 décès, en 2013.

Chaque année, une campagne nationale de vaccination gratuite et obligatoire contre la rage est menée dans le cadre du programme national de lutte contre la rage. Des équipes de travail se déplacent dans toutes les régions du pays pour effectuer la vaccination dans les centres de ramassage des animaux ou en se rendant directement aux agglomérations urbaines.

Par ailleurs, le ministère de la Santé organise, le 27 septembre 2020, une journée portes ouvertes pour la vaccination des chiens des particuliers et la sensibilisation contre la rage dans le parc du Belvédère, outre l’organisation d’un concours sur le développement de programmes numériques permettant de prévenir la rage.

Commentaires:

Commentez...