Tunisie : Noureddine Bhiri défie quiconque peut prouver sa mainmise sur la justice

Noureddine Bhiri, chef du groupe parlementaire d’Ennahdha à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et ancien ministre de la Justice sous la troïka a voulu faire taire les rumeurs persistantes qui traînent depuis des années à son sujet.

Lors d’une intervention sur les ondes de la radio Shems fm, il a tenu à se défendre et faire taire ces rumeurs en défiant quiconque peut prouver sa mainmise sur la justice.

« Je ne contrôle pas la Justice. Je mets au défi toute personne affirmant que j’ai fait la moindre intervention dans une quelconque affaire judiciaire », a-t-il déclaré, ce mercredi 23 septembre 2020.

Noureddine Bhiri a, au passage, rappelé que c’est Ennahdha qui a entamé la réforme de la justice tunisienne et qui a été à l’origine de plusieurs mesures en faveur de celle-ci.

Commentaires:

Commentez...