ONU : La délégation tunisienne adresse une lettre de « loyauté » à Kais Saied


L’affaire du représentant permanent de la Tunisie auprès des Nations Unies, Kais Kobtni ne cesse de prendre de l’ampleur.

Muté dans le cadre du mouvement dans le corps diplomatique il y a quelques jours, Kais Kobtni avait annoncé sa démission du corps diplomatique après que les autorités tunisiennes eurent décidé de le démettre de ses fonctions qu’il n’avait occupés que cinq mois. « J’ai décidé de démissionner du corps diplomatique tunisien, c’est une question d’honneur et de principe », avait déclaré Kobtni à l’agence France Presse, estimant que cette affaire « est très mauvaise pour l’image de la Tunisie » tout en affirmant qu’il ne fait plus confiance au président de la République.

Dernier rebondissement, les membres de la délégation permanente de la Tunisie auprès de l’ONU ont adressé, dernièrement une correspondance au président de la République, Kais Saied, afin de lui exprimer leur « engagement et leur dévouement ». « Nous continuons à servir le pays et défendre ses intérêts », a-t-on écrit.

Dans un communiqué publié ce vendredi 11 septembre 2020, le ministère a considéré ces déclarations comme des attaques contre les institutions étatiques et leurs symboles et une atteinte au prestige et à l’image de la Tunisie à l’étranger « dans une violation flagrante et sans précédent du devoir de réserve ».

Le ministère a expliqué que la décision de déplacer l’intéressé vers un autre poste est intervenue suite à des problèmes au niveau de la gestion administrative et financière de la mission.

« Ces violations ont été enregistrées à la lumière d’une évaluation approfondie et objective des performances de l’ambassadeur pendant un certain temps et après que les intérêts des ministères des affaires étrangères et des finances ont découvert des dépassements administratifs et financiers », explique-t-on, citant « un dépassement du budget fixé pour la mission ».

 

Commentaires: