Accusée d’être proche d’un terroriste, Zoghlami porte plainte contre plusieurs pages Facebook

Sur fond de l’affaire de l’opération terroriste d’Akouda, plusieurs pages Facebook ont accusé, en se basant sur des photos personnelles, la députée d’Ennahdha Yamina Zoghlami d’être proche des terroristes ayant commis l’attentat.

Ces pages ont exploité ses photos lors d’un mariage pour montrer qu’elle était proche d’un terroriste ayant commis l’attaque contre une patrouille de la Garde Nationale.

Sur son compte Facebook, la députée a dénoncé une telle campagne affirmant qu’elle n’a rien à voir avec ces terroristes, précisant que ce mariage n’était autre que celui d’un jeune dirigeant au sein d’Ennahdha.

Elle affirme, dans ce sens, avoir porté plainte contre trois pages Facebook dont celle de l’activiste islamiste Mohamed Hentati.

اتعرض منذ البارحة مع السيدة النائبة المؤسسة عائشة الذوادي والقيادي الشاب اقبال بحزب حركة النهضة الى حملة ممنهجة وصلت إلى…

Publiée par Yamina Zoghlami sur Samedi 12 septembre 2020

 

Deux nouveaux suspects qui seraient impliqués dans l’attaque terroriste d’Akouda ont été arrêtés, a annoncé vendredi 11 septembre 2020, Sofiene Sliti, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

Mercredi 9 septembre, deux autres éléments liés à l’opération terroriste d’Akouda, perpétrée dimanche dernier, avaient été arrêtés.

Cette attaque qui a coûté la vie à l’adjudant de la Garde nationale Sami Mrabet alors que l’’adjudant Rami Limam a été gravement blessé, a été revendiquée par l’organisation terroriste Daech ou Etat islamique (EI).

Rappelons que trois assaillants dont deux frères en voiture, ont heurté des agents de la Garde nationale avant de les attaquer au couteau. Ils ont été abattus par les forces de sécurité.

Commentaires:

Commentez...