Tunisie : Mise en place d’une stratégie sécuritaire contre la migration irrégulière

Une stratégie a été mise en place par la direction des renseignements, en coordination avec les unités régionales, précisément le district de la Garde nationale de Mahdia ciblant les passeurs organisateurs d’opérations de migration irrégulière qui font l’objet d’avis de recherche. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre, le porte-parole de la Garde nationale, Houssem Jbebli.

Cité par l’agence TAP, Jbebli a indiqué que les unités de la Garde nationale ont interpellé, entre le 6 et le 8 août courant, 23 individus recherchés pour avoir organisé des opérations de migration irrégulière.

« La direction générale de la Garde nationale poursuivra ses campagnes pour mettre un terme à ce phénomène et ce, dans toutes les régions côtières », a-t-il affirmé.

Les statistiques officielles italiennes font état de l’arrivée de plus de 4000 Tunisiens sur les côtes italiennes durant le mois de juillet dernier, dépassant ainsi le nombre record enregistré en octobre 2017 (2700) à Lampedusa et en Sicile.

Les autorités italiennes ont fait part de leur préoccupation quant à la vague de migration irrégulière qui s’effectue à partir des côtes tunisiennes, appelant les autorités tunisiennes à contrôler les frontières et prendre des mesures strictes et concrètes.

La ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, avait effectué une visite en Tunisie fin juillet dernier durant laquelle elle a rencontré le président de la République, Kaïs Saïed, et le ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de gestion des affaires courantes, Hichem Mechichi.

Commentaires:

Commentez...