Samir Abdelmoumen avertit : « La situation pourrait devenir incontrôlable ! »

La Tunisie fait face à un rebond de la contamination au coronavirus assez prévisible après l’ouverture des frontières.

Alors que le ministère de la Santé s’apprête à annoncer de nouvelles mesures préventives, les membres de la commission scientifique de lutte contre le virus s’inquiètent de la détérioration de la situation épidémiologique.

C’est dans ce contexte que le médecin urgentiste Samir Abdelmoumen, membre de ladite commission, s’est montré inquiet notamment face à la multiplication des cas locaux.

S’exprimant sur les ondes d’Express FM, il a avertit que la situation pourrait devenir incontrôlable si on continue d’ignorer les gestes barrières.

Abdelmoumen qui fait état d’une nette augmentation des cas locaux, a révélé que la commission essaye de faire face à trois foyers de contamination à Tunis-Carthage, Kairouan et Sidi Bou Ali à Sousse.

« Il est extrêmement difficile de reconstituer ces chaines de contamination, ceci nécessite des efforts considérables notamment de la part des directions régionales de la Santé », a-t-il expliqué.

Le ministère de la santé a annoncé, ce mardi 4 août 2020, qu’à la date du 3 août 2020, 19 nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés dont 11 locaux, portant ainsi le nombre de contaminations à 1584.

Commentaires: