Liban : Le bilan s’alourdit à 100 morts et 4000 blessés après la double explosion de Beyrouth

 

Le bilan des victimes de la double explosion qui a secoué Beyrouth, la capitale du Liban, ce mardi 4 août 2020, continue d’augmenter au fil des heures.

Les deux gigantesques explosions qui ont dévasté des quartiers entiers de la capitale libanaise ont fait au moins 100 morts et plus de 4000 blessés, a indiqué mercredi la Croix Rouge libanaise.

« Jusqu’ici, plus de 4.000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes », a ajouté l’organisation dans un communiqué.

2750 tonnes de nitrate d’ammonium

Par ailleurs, ces violentes explosions qui ont secoué la capitale pourraient être dues à des « matières hautement inflammables » confisquées et stockées dans un entrepôt « depuis des années », a estimé mardi un haut responsable de la sécurité.

Environ 2750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées dans l’entrepôt du port de Beyrouth a d’ailleurs confirmé et dénoncé le Premier ministre Hassan Diab.

« Il est inadmissible qu’une cargaison de nitrate d’ammonium, estimée à 2750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution. C’est inacceptable et nous ne pouvons pas nous taire sur cette question », a déclaré le Premier ministre durant la réunion du Conseil supérieur de défense, selon des propos rapportés par un porte-parole en conférence de presse.

La double explosion a eu lieu aux environs de 17h10, près du port, décimant quasiment tous les bâtiments aux alentours et entrainant plusieurs morts et blessés.

Un jour de deuil national mercredi 5 août a été déclarée par le Premier ministre libanais.

De son côté, Kaïs Saïed, président de la République a envoyé une lettre de solidarité et de condoléances au nom du peuple tunisien dans laquelle la Tunisie a exprimé sa solidarité totale avec le Liban et ses souhaits d’un rétablissement rapide des blessés.

Commentaires: