Les protestataires d’Al-Kamour déclinent l’invitation de Kais Saied

Archives

Le président de la République Kais Saied a adressé une correspondance aux sit-ineurs d’AL-Kamour les appelant à se rendre au Palais de Carthage pour discuter de leur dossier.

Mais selon le porte-parole du sit-in, les jeunes protestataires ont décliné cette invitation appelant plutôt le chef de l’Etat à se rendre à Al-Kamour.

En effet, selon Mosaïque FM, les jeunes sit-inneurs d’El Kamour ont décliné l’invitation du président de la République, appelant Kais Saied à se déplacer et à se rendre à Tataouine pour les écouter et examiner leur situation de près.

En dépit de la présence militaire, les jeunes protestataires d’Al-Kamour dans le gouvernorat de Tataouine sont parvenus à atteindre les unités de production du pétrole et ont pu fermer une vanne dans pompage. Cette zone de production a été en effet, envahie hier jeudi 16 juillet 2020, par les sit-inneurs qui ont arrêté le générateur électrique de la station et fermé la vanne de pompage de pétrole.

Le Secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Sami Tahri a accusé Ennahdha d’être à l’origine du blocage au niveau de la production pétrolière et des événements dans la région de Tataouine.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Sami Tahri accuse Ennahdha d’être à l’origine des évènements qui ont conduit à la fermeture de la vanne de pétrole d’El Kamour, appelant les syndicalistes de la région à reprendre le travail pour s’opposer à ces manœuvres.

Commentaires: