Tunisie : L’impact de la Covid-19 en chiffres !

d-Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le ministère tunisien du Développement de l’Investissement et la Coopération Internationale ont lancé plusieurs études pour connaître les retombées et l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur l’économie tunisienne pour l’année 2020.

Ces études ont fait l’objet d’une conférence de presse, qui s’est tenue, mercredi 17 juin 2020 afin d’exposer avec précision les retombées de la crise du coronavirus sur l’économie tunisienne.

Des études qui s’emboîtent dans d’autres études menées, elles, depuis plusieurs semaines, par le gouvernement afin de pouvoir mettre en place un programme de relance économique tout en étudiant les impacts de la Covid-19 sur les plans économique et social, l’objectif étant de préparer le plan du développement 2021-2025.

Consommation des ménages en baisse de 8%

Lors du point de presse tenu par le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Slim Azzabi, et le Représentant Résident du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), M. Steve Utterwulghe, plusieurs prévisions ont été avancées.

Cette étude comprend l’impact de la pandémie sur l’économie tunisienne au niveau macroéconomique et les petites entreprises ainsi que les ménages pour connaître les retombées du confinement total sur l’économie en général de la Tunisie et les solutions à adopter.

Taux de chômage à 21,6%

En conclusion, la pandémie de la Covid-19 devrait entraîner en 2020, une récession du PIB de 4,4% ; une baisse de l’investissement global de 4,9% des exportations de 9,6% ; et une baisse de la consommation des ménages de 8%, selon l’étude en question.

Le plus gros choc que devra amortir le pays concerne le nombre de chômeurs. Près de 274.500 nouveaux chômeurs de plus pour la seule année 2020 sont attendus. Une conséquence directe du confinement et de la baisse de la production qui devrait engendrer une augmentation du taux de chômage à 21,6% contre 15% actuellement.

Le 25 juin, annonce du plan de relance

De même, environ 475 mille personnes ont vu leurs revenus régresser au-dessous du seuil de pauvreté.

Les répercussions économiques de la Covid-19 ont également provoqué une certaine précarité au sein de certains secteurs qui ont vu leurs activités impactées, notamment les industries non manufacturières (-29%), le tourisme (-23%), le transport (-19,6%), le textile (-17,7%).

Slim Azzabi a annoncé, lors de la présentation de cette étude, que le gouvernement annoncera son plan de relance pour l’après-Covid-19 à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le 25 juin 2020.

Commentaires: