Réunions secrètes dans les prisons : Ouverture d’une enquête sur les déclarations d’Abir Moussi

Une enquête sur les déclarations de la présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, lors de son passage sur Al Wataniya 1 a été ouverte.

Sur ordre de la ministre de la justice, Thouraya Jeribi, l’enquête sera ouverte sur la base de l’article 23 du Code de Procédure Pénale.

La présidente du bloc du Parti destourien libre (PDL) avait déclaré être en possession de documents prouvant l’existence de contacts entre des députés d’Ennahdha et des terroristes détenus dans les prisons.

Lors de son passage, vendredi 12 juin 2020 sur Al Watania 1, elle avait expliqué que le jour du décès de son père, elle avait obtenu, par l’intermédiaire d’agents de l’administration générale des prisons, une enveloppe contenant ces documents.

Les données, qui ont été rapportées par Abir Moussi, comprennent les noms de cadres de l’administration pénitentiaire qui ont coordonné avec des membres du mouvement Ennahdha afin de leur permettre de rendre des visites nocturnes à des terroristes dans les prisons de Mornaguia et Borj Amri.

Commentaires: