Sit-in ouvert de la « Coalition de la IIIe République » à partir du 14 juin devant l’ARP

Après l’échec du premier, un deuxième sit-in est annoncé pour le 14 juin prochain devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.

En effet, la « coalition de la IIIe République » annonce son intention d’observer, à partir du 14 juin, un sit-in ouvert et « pacifique » ouvert devant le parlement. Les membres de la coalition réclament « la dissolution de l’Assemblée des représentants du peuple » et l’installation d' »un gouvernement de gestion des affaires courantes, composé de compétences indépendantes », a déclaré, jeudi 11 juin, Mohamed Ali Abbès, membre de la coalition, au cours d’une conférence de presse.

Il s’agit, aussi, d’après lui, de demander l’organisation d’un dialogue national pour l’emploi des jeunes, l’amélioration du pouvoir d’achat du Tunisien et l’installation d’un Conseil supérieur de la jeunesse et des sports.

Cité par l’agence TAP, il a affirmé que leurs revendications consistent, également, à réclamer la révision de la Constitution, l’amendement de la loi électorale et l’ouverture du « dossier des financements suspects des partis et associations ». Le représentant de la coalition a estimé que la situation politique actuelle en Tunisie est le résultat d’une Constitution « catastrophique » qui « a gêné la bonne marche des institutions de l’Etat ».

Commentaires:

Commentez...