Clémence dans la notation du bac : Le Syndicat des inspecteurs riposte

Les propos du ministre de l’Education, Mohamed Hamdi, concernant une éventuelle clémence dans la notation lors de la correction des examens du bac 2020 ne plaisent pas à tout le monde. Le syndicat général des inspecteurs de l’enseignement secondaire riposte !

Le ministre a indiqué, jeudi sur Mosaique fm qu’il fallait prendre en considération la conjoncture sanitaire exceptionnelle lors de la correction des épreuves du baccalauréat dans la mesure où la situation actuelle pourrait éventuellement affecter la performance des élèves.

Des propos qui ont créé une polémique. Le syndicat général des inspecteurs de l’enseignement secondaire a d’ailleurs tenu à riposter en confirmant, dans un communiqué, que les sujets d’examens et les normes de réforme sont développés par des comités scientifiques pédagogiques spécialisés.

Le syndicat ajoute que les examens du baccalauréat sont soumis à des contrôles stricts qui garantissent l’honnêteté, l’objectivité et tiennent compte des principes d’une évaluation équitable, s’étonnant que le ministre ait pu lancer une telle déclaration qui influe sur la crédibilité des certificats nationaux.

Le syndicat insiste sur la nécessité de rassurer les élèves dans cette situation exceptionnelle et de les encourager à poursuivre leurs révisions et à être prêts à passer des examens nationaux. Il appelle, par ailleurs à une plus grande sensibilisation psychologique et pédagogique des élèves.

Commentaires: