Supporters à distance : Le rôle pionnier du CSHL mis en avant par « The Wall Street Journal »

Le Club Sportif d’Hammam-Lif (CSHL) innove et il vient de faire une entrée fracassante dans les colonnes du Wall Street Journal qui le cite comme le premier club au monde à avoir utilisé l’application des supporters à distance faisant du club banlieusard un pionnier en la matière.

Dans un article paru dans son édition de ce mardi 26 mai 2020 suite à une enquête journalistique réalisée par Andrew Beaton et Joshua Robinson, WSJ indique que le CSHL a été le premier au monde à utiliser une application qui a permis de diffuser les applaudissements d’encouragements de ses supporters par le biais de haut-parleurs disposés sur le pourtour du stade municipal.

C’était le 31 mars 2013 lors d’un match qui avait opposé le CS Hammam-Lif au Stade Tunisien dans un match de Ligue 1 joué à huis-clos mais télévisé. WSJ rappelle qu’à l’époque, la Tunisie était encore instable et vivait encore au rythme des soubresauts dus à la révolution de 2011.

Ce jour-là et en l’absence du public, les dirigeants hammam-lifois ont cherché une parade à l’absence du public, en adoptant l’application des supporters à distance. Ainsi, les applaudissements et les sifflets des supporters ont résonné dans le stade par le biais de haut-parleurs disposés sur le pourtour du terrain.

Le CSHL, qui luttait pour éviter la relégation, a trouvé cette idée pour galvaniser ses troupes sur le terrain et WSJ cite que « les joueurs ont été soutenus par des cris et des rugissements, puisque les haut-parleurs ont diffusé en temps réel des applaudissements dignes d’un vrai public de 90.000 spectateurs ». Une stratégie payante qui a permis au CSHL de remporter ce match décisif sur le score de 1-0.

WSJ considère ainsi le CSHL comme le premier club au monde à avoir utilisé l’application des supporters à distance, et ce, 7 ans avant la crise du coronavirus qui impose des matches à huis-clos dans le monde entier.

Commentaires: