Hôtel Victoria : Une enseigne historique du quartier de la Gare

Saurons-nous un jour raconter la petite histoire de l’hôtel Victoria ?

Ce nom m’a toujours intrigué car je n’ai jamais su s’il se voulait un hommage à la reine Victoria, s’il saluait la Victoire des Alliés en 1943 à Tunis ou bien si, plus prosaïquement, il s’agissait du prénom de l’épouse, la fille ou la soeur du fondateur.

Ne payant pas de mine mais central, cet hôtel se trouve du côté de la place Barcelone, au 107 de la rue du Portugal, rebaptisée au nom de Farhat Hached.

Cette enseigne est désormais connue grâce à la librairie Le Gai Savoir qui occupe le rez-de-chaussée. Fondée par les frères Daboussi également repreneurs de l’hôtel, cette librairie née en 1973 est aujourd’hui gérée par Badredinne Daboussi qui a succédé à son père Moncef, l’un des meilleurs libraires de Tunis.

Le Victoria s’insère dans le réseau des hôtels qui entourent la gare de Tunis. Avec la Maison Dorée, le Transatlantique ou le Cirta et le Grand Hôtel, le Victoria témoigne d’une époque révolue où le chemin de fer régnait sur les transports.

Toujours accueillant et géré avec professionnalisme, le Victoria a une riche histoire sur laquelle nous reviendrons.

Commentaires:

Commentez...