Tunisie : La numérisation du secteur du commerce pour lutter contre la contrebande

Pour faire face à la spéculation et à la contrebande, la Tunisie veut numériser son commerce.

Le ministre du Commerce, Mohamed Msellini a déclaré que le contrôle des circuits de distribution et des entrepôts frigorifiques et la lutte contre la contrebande, le monopole et la spéculation nécessitent la numérisation du secteur.

Auditionné hier, vendredi 8 mai 2020 à l’ARP, il a assuré que son département s’est penché sur la question de la numérisation et qu’un progrès important a été enregistré.

Il a ajouté que dans le but d’atteindre cet objectif, il est nécessaire de travailler sur des solutions scientifiques concernant l’appui à la lutte contre ces fléaux.

Exportations agricoles

En ce qui concerne le commerce extérieur, Msellini a expliqué que le gouvernement s’emploie à contrôler l’offre et à la réduire afin de protéger le produit national, notant la liberté d’exportation et la suppression de tous les obstacles liés aux produits agricoles.

Commentaires: