Les avocats veulent être considérés parmi les professions affectées par le coronavirus

Les avocats souhaitent reprendre le travail à partir du 4 mai prochain.

L’ordre national des avocats a appelé à mettre fin à la décision de suspendre le travail dans les tribunaux et à prendre toutes les précautions nécessaires pour prévenir le coronavirus dans ces espaces.

Dans un communiqué publié hier, jeudi 23 avril 2020, il a appelé à l’émission de législations et des décisions nécessaires pour numériser la justice et approuver à distance les procédures dans tous les tribunaux et directions.

L’ordre a également exigé que les cabinets d’avocats soient pris en compte directement et indirectement parmi les institutions et les professions affectées par le coronavirus. Ceci devrait être fait lors de l’émission du décret gouvernemental portant sur la ligne de financement prévue par l’article 11 du décret no 6 de 2020, quel que soit le degré de leur classification lors de l’attribution des prêts.

Commentaires: