Coronavirus : Une étude chinoise préconise une distance de sécurité de 4 mètres

Les études scientifiques sur les modes de transmission du coronavirus se poursuivent. Dernière découverte, le virus pourrait circuler jusqu’à 4 mètres dans l’air à partir d’un malade.

En effet, une étude réalisée à Wuhan en Chine, ville là où le virus est né, montre qu’en effet, le Covid-19 contamine à la fois les surfaces et l’air à proximité des patients, et jusqu’à quatre mètres à partir d’eux.

L’étude réalisée dans un hôpital de campagne de Wuhan et publiée vendredi dernier par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies, ne permet toutefois pas de savoir si les particules dans l’air seront en quantité suffisante pour infecter une autre personne.

Ainsi on ne peut pas savoir si la charge virale qui contamine l’air à quatre mètres des personnes malades reste assez forte pour contaminer d’autres.

« Le SARS-CoV-2 était largement distribué dans l’air et sur la surface d’objets dans les services de réanimation et de soins généraux, ce qui implique un risque potentiellement élevé de contamination pour les personnels soignants et les autres contacts proches », écrivent les chercheurs.

Commentaires:

Commentez...