Spéculation : Arrestations de 22 commerçants

La guerre contre la propagation du coronavirus se poursuit, une autre contre les spéculateurs est également annoncée.

Alors que les équipes du ministère de la Santé poursuivent leurs efforts pour lutter contre ce virus, ceux du ministère du Commerce et de l’Intérieur continuent de faire face aux différentes formes de spéculation et de monopole des denrées alimentaires.

Ces dans ce sens que les services du ministère du Commerce ont annoncé avoir banni 83 grossistes de la liste d’approvisionnement en produits subventionnés.

Selon le directeur général de la concurrence et des recherches économiques au ministère du Commerce , Yasser Ben Khalifa, 22 autres commerçants ont été arrêtés pour spéculation, monopôle et manipulation des prix des produits subventionnés, depuis le début de la pandémie en Tunisie.

Lors d’un dernier conseil de sécurité nationale, le président de la République avait mis l’accent sur la question de la spéculation et du monopole des produits alimentaires, appelant le pouvoir législatif à se mobiliser pour revoir les lois en vue de sanctionner les spéculateurs.

Il faut aussi, a-t-il lancé, revoir les méthodes de travail suivies et réviser la loi pénale pour « considérer la spéculation en matière de produits alimentaires comme un crime de guerre ». « Celui qui se cache derrière la façade de sa qualité pour commettre des crimes, doit être sanctionné », a-t-il affirmé.

Commentaires: