En Tunisie, le Coronavirus introduit la pratique de la visioconférence

Malgré ses innombrables conséquences tragiques, le coronavirus a fait apparaître, en Tunisie, une tradition positive et attendue depuis des années : les réunions à distance, ou visioconférence.

Le ministre des Affaires locales Lotfi Zitoun a présidé hier, mardi, une séance de travail par visioconférence dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des mesures annoncées pour prévenir la propagation du coronavirus dans différentes régions.

Au cours de ces séances, le ministre devrait être informé des différents problèmes soulevés dans la mise en œuvre des procédures et des activités les plus importantes entreprises par les municipalités à cet égard.

C’est le Gouverneur de Kasserine et les présidents des municipalités de la région, qui ont pris part, en premier à cette initiative. La prochaine réunion devrait porter sur Gabès, en présence « virtuelle » du gouverneur et des maires.

Commentaires: