Coronavirus : Un journaliste marocain refoulé à l’aéroport d’Enfidha

Un journaliste marocain, venu couvrir le match entre l’Etoile Sportive du Sahel et le Wydad Casablanca comptant pour les quarts de finale retour de la Ligue des Champions africaine, a été interdit d’entrer en Tunisie.

Ce journaliste marocain a débarqué, hier, jeudi 5 mars 2020 à l’aéroport international d’Enfidha-Hammamet à bord d’un vol en provenance du Maroc en compagnie de 71 autres journalistes marocains à l’occasion de ce match qui aura lieu demain.

Or, le fait que le journaliste en question était en Italie, il y a quelques jours, son entrée en Tunisie a été refusée par les autorités aéroportuaires, a déclaré, ce vendredi 6 mars, Sami Rekik, directeur régional de la santé à Sousse sur les ondes de la radio Mosaïque FM.

Les autres journalistes et passagers de l’avion ont pu, quant à eux, entrer en Tunisie non sans avoir subi des examens de contrôle entrant dans le cadre du plan sanitaire destiné à éviter toute propagation du coronavirus.

Le journaliste en question, Chafik Zaaraoui, a déclaré au média marocain « Le Site Info » avoir été bloqué au niveau de l’aéroport de Tunis par la police des frontières, de peur qu’il soit infecté par le coronavirus.

« Les autorités tunisiennes m’ont menacé de me garder en confinement pendant 14 jours si je refuse de retourner au Maroc. J’ai finalement accepté afin de ne pas retarder la délégation marocaine qui s’est rendue en Tunisie dans le cadre du match ESS-WAC », a expliqué Chafik Zaaraoui qui a repris l’avion vers le Maroc 15 minutes seulement après son arrivée à Tunis.

Commentaires: