Hamma Hammami : « L’histoire prouvera que les élections ont été trafiquées et les votes achetés »

Hamma Hammami, secrétaire général du Parti des travailleurs, n’en démord pas ! Lors d’une intervention sur les ondes de Mosaïque Fm, ce lundi 10 février 2020, il est revenu sur des questions d’ordre politique et notamment les dernières élections législatives.

Il explique que la Tunisie va mal en raison du retard pris dans la formation du gouvernement. « Les élections ont eu lieu en octobre et à ce jour le gouvernement n’a pas encore été formé, 4 mois après », considérant que « le fait d’utiliser la constitution est un moyen de recouvrir les désaccords continus concernant les portefeuilles ministériels ».

« Nous avons échoué aux élections et nous l’avons reconnu, mais l’histoire prouvera que ces élections ont été trafiquées et que les votes ont été achetés », a-t-il accusé. Hamma Hammami a ajouté que le Parlement « était rempli de voleurs, de contrebandiers, de corrompus ».

Il s’est déclaré surpris de constater qu’on ignore les sujets brûlants qui préoccupent les Tunisiens, tels que la dette, les prix élevés, le chômage, la santé, l’éducation et l’inflation, ajoutant qu’Elyes Fakhfakh a fait partie du gouvernement de la Troïka et qu’il n’a pas proposé de solutions si ce n’est le retour du Fonds monétaire international en Tunisie.

Hamma Hammami a également accusé Ennahdha d’avoir détruit la Tunisie et tous les partis politiques, ajoutant que le Parti des travailleurs n’attend rien du prochain gouvernement qui n’a pas de programme.

Commentaires:

Commentez...