Nostalgies tunisoises : Qui se souvient de la marbrerie Gozlan ?

Nostalgies tunisoises : Qui se souvient de la marbrerie Gozlan ?

Par -

C’est du côté de Bab el Khadhra que se concentrent les travailleurs du marbre, notamment ceux qui sont spécialisés dans les épitaphes tombales.

De nos jours, ils sont encore nombreux et continuent à produire des stèles et aussi divers objets en marbre.

Parmi les marbreries de Tunis, celle de la famille Gozlan interpelle le regard. Elle se trouve aux portes nord de la ville, sur l’avenue Khereddine Pacha, à la hauteur du cimetière juif du Borgel.

Semblant aujourd’hui abandonné, cet atelier n’en a pas moins produit des milliers de stèles et de pierres tombales comme en attestent les sépultures du cimetière adjacent.

La famille Gozlan était par ailleurs réputée pour ses réussites dans le commerce et les services.

Aujourd’hui, la marbrerie est à l’image du cimetière où de nombreux tombeaux sont délaissés par les familles désormais absentes.

À l’heure de la mobilisation pour sauver les sépultures du Borgel, un regard tout en tristesse et nostalgies se devait d’être posé sur la marbrerie Gozlan.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo