Entretien entre Kais Saied et Luigi Di Maio sur le dossier libyen

Le président de la République Kais Saied a reçu, ce lundi 13 janvier 2020, au palais de Carthage, le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, en visite officielle en Tunisie.

L’entretien a notamment porté sur la situation en Libye et à cette occasion, « le Chef de l’Etat a réitéré la position de la Tunisie en faveur d’un règlement pacifique et rapide de la crise libyenne à travers l’engagement d’un dialogue interlibyen sous les auspices des Nations unies ».

« La Tunisie se félicite de l’annonce d’un cessez-le-feu en Libye », a-t-il affirmé, tout en soulignant que la poursuite de la crise libyenne aura un impact négatif non seulement sur la région entière mais également sur les intérêts des pays amis.

Evoquant le dossier libyen, Luigi Di Maio a d’abord mis en avant le rôle central de la Tunisie dans la résolution de la crise libyenne, saluant l’initiative du président de la République de rassembler les représentants des tribus et de la société civile libyenne en Tunisie, rapporte l’agence TAP.

Il a également déclaré qu’il ne pourra y avoir de stabilité en Libye sans l’implication des pays voisins dont la Tunisie », soulignant la nécessité d’associer la Tunisie à la conférence de Berlin sur la Libye.

Le président de la République et le ministre des Affaires étrangères italien ont également souligné la volonté commune de renforcer leur coopération.

Kais Saied s’est félicité du niveau « excellent » atteint par la coopération bilatérale dans divers domaines et saluant le soutien apporté par l’Italie à la Tunisie dans son processus de transition démocratique. Il a également souligné le soutien de l’Italie à la Tunisie dans ses efforts en matière de lutte contre le terrorisme, le crime organisé et l’émigration irrégulière.

Luigi Di Maio a annoncé l’élaboration de projets pour promouvoir l’investissement et créer des postes d’emploi pour les jeunes Tunisiens.

Commentaires: