Tunisie : 11 arrestations après les troubles de Jelma

Tunisie : 11 arrestations après les troubles de Jelma

Par -

Onze personnes ont été arrêtées à Jelma dans la région de Sidi Bouzid, où des affrontements nocturnes opposent depuis quatre jours des jeunes à des policiers.

De violents affrontements ont lieu hier soir, entre des groupes de jeunes manifestants et les forces de sécurité et du gaz lacrymogène a été utilisé pour disperser les protestataires.

Les manifestants ont dénoncé ce qu’ils ont considéré comme une politique de marginalisation et protestent également contre le chômage et les dures conditions sociales, 9 ans après la révolution et la succession des gouvernements qui, selon leurs dires, n’ont accordé aucune attention ni importance à la jeunesse des régions intérieures.

Le 29 novembre, un certain nombre de manifestants de la délégation de Jelma, gouvernorat de Sidi Bouzid avaient bloqué la route nationale numéro 3 qui relie Gafsa à Tunis suite au décès d’un jeune de la région. La victime s’était immolée au feu pour protester contre ses conditions sociales difficiles.

Depuis le décès vendredi d’un jeune de 25 ans qui s’est immolé par le feu pour protester contre sa situation sociale, des habitants ont manifesté leur colère en bloquant des routes et en s’attaquant aux forces de l’ordre.

Au total 20 policiers ont été blessés et 11 personnes arrêtées a confirmé le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo