Tunisie : Kamel Letaief de nouveau au cœur de la tourmente !

Tunisie : Kamel Letaief de nouveau au cœur de la tourmente !

Par -
Illustration

L’affaire prend jour après jour de l’ampleur. Tout a commencé lorsqu’un sécuritaire a brisé le silence sur les réseaux sociaux pour mettre en garde contre d’éventuelles opérations terroristes d’envergure, qui commenceront dans la ville de Ouardanine, à Monastir.

En effet, dans une vidéo partagée sur son compte Facebook, un sécuritaire s’est dit menacé après avoir dévoilé tous les détails sur des opérations terroristes et sur la formation d’une cellule terroriste dans sa ville natale Ouardanine et que d’importantes quantités d’armes ont été livrées aux terroristes pour provoquer un bain de sang en Tunisie.

Dans un communiqué rendu public, le ministère de l’Intérieur a qualifié d’« infondées », les déclarations faites plus tôt dans la journée par un membre de la Direction générale de la Garde nationale sur un site de réseau social révélant la découverte d’un dépôt d’armes dans la région de Ouardanine et l’existence de plans terroristes.

« Ce sécuritaire n’appartient pas aux corps spécialisés dans la lutte antiterrorisme ou à l’unité compétente de la Garde nationale et qu’il bénéficie actuellement d’un congé de maladie », précise le ministère, ajoutant qu’il avait été entendu par le Département au vu des déclarations antérieures et qu’une enquête administrative avait été ouverte à cet effet.

Le ministère a souligné que ses appareils appartenant à différents corps prennent toutes les menaces terroristes au sérieux, quelles que soient leurs sources.

Après ce démenti, le frère du sécuritaire concerné a publié à son tour d’autres détails sur ces plans terroristes et sur l’implication d’hommes d’affaires, dont notamment Kamel Letaief, dans la formation d’une cellule terroriste très dangereuse.

Il a cité en particulier un individu surnommé « Chouchou », qu’il accuse d’être impliqué dans des opérations terroristes. En effet, le frère de ce sécuritaire affirme qu’il est menacé directement par Kamel Letaief pour avoir dévoilé ces plans terroristes. Il accuse également Noureddine Ben Ticha, ex-conseiller du président Caid Essebsi, d’être impliqué dans ces plans.

L’affaire a encore pris de l’ampleur lorsque « Chouchou » a publié, à son tour, une vidéo pour confirmer ces informations disant qu’il existe en effet de tels plans terroristes à Ouardanine.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo