Le ministère de l’Education répond à Lassaad Yaakoubi

Le ministère de l’Education répond à Lassaad Yaakoubi

Par -

Le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaakoubi a fait savoir, ce dimanche 3 novembre 2019, que des mouvements de protestation seront observés si les primes des enseignants ne sont pas décaissées après l’adoption du budget complémentaire pour l’exercice 2019.

Il a dénoncé le retard du versement de la prime de la rentrée scolaire pour les enseignants du secondaire ajoutant qu’il s’agit d’un manque de rigueur de la part du ministère. Le ministère de l’Education, indique toutefois, en réponse à Lassaad Yaakoubi, qu’il ne s’agit que d’un simple problème qui se réglera prochainement.

Ce retard a eu pour effet d’agacer Lassaad Yaakoubi. « Le gouvernement n’a plus d’excuses pour ne pas appliquer les accords signés avec le syndicat », a-t-il lancé? « S’ils ne sont pas appliqués nous serons obligés de protester », a dit Yaakoubi, soulignant que le syndicat a déjà fait preuve de flexibilité.

Mais le ministère de l’éducation a démenti, aujourd’hui dans un communiqué, avoir renoncé au versement de la prime de la rentrée scolaire aux enseignants au titre de 2019-2020 pour insuffisance de moyens.

Le ministère précise qu’une enveloppe de 200 millions de dinars a été mobilisée pour couvrir ces dépenses mais qu’elle doit être intégrée dans la loi de finances complémentaire.

Le communiqué ajoute que « le ministère de l’éducation œuvre à accélérer le versement des primes aux enseignants pour honorer ses engagements avec ses partenaires sociaux et garantir un climat éducatif transparent et crédible ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo