Tunisie : Sami Fehri et son épouse interdits de voyage

Sami Fehri et son épouse

Le parquet près le pôle judiciaire économique et financier a décidé ce mardi 29 octobre d’émettre une interdiction de voyage à l’encontre du présentateur Sami Fehri et son épouse pour suspicion de corruption dans une société de production (Cactus Prod).

Selon le porte-parole du pôle, Sofiene selliti l’émission de l’interdiction de voyage à l’encontre des personnes citées intervient après l’avancement de l’enquête dont s’est saisi le parquet du pole suite à la plainte déposée par le Chargé du contentieux de l’Etat contre le ministère des finances et plus précisément la Commission nationale de gestion des biens confisqués, rapporte l’agence TAP.

« La plainte vise la mandataire judiciaire de l’une des sociétés confisquées pour suspicion de corruption à travers la signature de contrats en infraction avec les réglementations en vigueur », a précisé Selliti dans une déclaration à l’agence TAP.

L’affaire de la société de production « Cactus Prod » est pendante devant la justice depuis 2011. Sont accusés dans cette affaire, outre le présentateur Sami Fehri, l’ancien ministre-conseiller auprès de la présidence de la République, Abdelwahed Abdallah et cinq directeurs généraux de l’établissement de la télévision tunisienne (ETT): Mustapha Khammari, Mohamed Fehri Chelbi, Brahim Fridhi, Moncef Gouja et Hédi Ben Nasr. Est également impliqué dans cette affaire, Belhassan Trabelsi, beau-frère de l’ex-président Ben Ali.

L’affaire concerne des dépassements commis par la société de production « Cactus Prod » sous l’ancien régime et qui ont causé de grosses pertes financières à l’Etablissement de la Télévision tunisienne.

Commentaires: