Abbou : « Pour Ennahdha, le parti vient avant la patrie »

Abbou : « Pour Ennahdha, le parti vient avant la patrie »

Par -
Mohamed Abbou

Le secrétaire général du parti le Courant Démocratique, Mohamed Abbou a réaffirmé, ce vendredi 18 octobre, que son parti sera dans l’opposition face à la victoire d’Ennahdha aux élections législatives.

Evoquant sa dernière position quant à une éventuelle participation à la formation du gouvernement sous condition d’avoir certains portefeuilles ministériels, Abbou a expliqué qu’il ne fait pas confiance au parti Ennahdha pour diriger ces ministères (L’intérieur et la justice) affirmant que pour Ennahdha, le parti vient avant la patrie ».

Il a d’autre part  précisé qu’il s’agira d’une opposition constructive et que le Courant Démocratique ne bloquera pas la nouvelle composition gouvernementale.

Dans une autre apparition médiatique, Abbou avait assuré qu’Ennahdha rejettera les conditions fixées par son parti pour rejoindre son gouvernement, à savoir l’attribution des ministères de la Justice et de l’Intérieur au Courant.

Il a déclaré qu’Ennahdha refusera, à 99,99%, de renoncer aux ministères de la Justice et de l’Intérieur car ils représentent « un moyen pour ce mouvement de contrôler la société » et « parce qu’Ennahdha craint que la loi ne soit appliquée sur tout le monde »

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo