Législatives : Des voix « achetées » contre des cartables !

Législatives : Des voix « achetées » contre des cartables !

Par -
Illustration

C’est l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC) qui confirme l’existence de graves infractions électorales lors des dernières Législatives. En effet, l’instance a relevé plusieurs infractions électorales enregistrées lors de son observation du déroulement du scrutin législatif.

Dans ce sens, l’Instance de Chawki Tabib a déploré l’achat des voix contre des fournitures scolaires et cartables et la distribution de sommes d’argent aux citoyens et leur transport dans des minibus vers les bureaux de vote, rapporte l’agence TAP. Une infraction constatée, notamment, dans la délégation d’Enfidha (Sousse), de Haffouz (Kairouan) et Gabès.

Les infractions concernent, pour l’essentiel, la violation du silence électoral, le recours de deux maires à la menace des citoyens et les tentatives d’influencer les électeurs dans plusieurs bureaux et centres de vote à Sousse, Jendouba, Kairouan, Tunis 1, Kasserine, l’Ariana, Médenine.

Les électeurs ont été contactés par SMS et reçu des appels téléphoniques, le jour de scrutin, pour les orienter vers certaines listes, selon plusieurs lanceurs d’alerte, indique l’INLUCC.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo