Le ministère public réagit aux déclarations de Taoufik Ben Brik

Le ministère public auprès du Tribunal de première instance de Ben Arous a décidé d’ouvrir une enquête sur les déclarations de Taoufik Ben Brik concernant le candidat à la Présidentielle Nabil Karoui.

Sur la chaîne Nessma TV, Ben Brik a appelé hier, mardi 1er octobre 2019, à la libération de Karoui, estimant que « les gens brandissent les armes pour défendre leurs candidats dans d’autres pays« . Une déclaration jugée violente et inacceptable.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le porte-parole du tribunal la première brigade centrale à la direction générale de la garde nationale à L’Aouina a été chargée de mener les recherches.

Commentaires:

Commentez...